Le Pont sur la Drina (Ivo Andric)

Le Pont sur la Drina (Ivo Andric)

A l'heure où nos billets de banque en euro (qui ont d'ailleurs cours en Bosnie-Herzégovine...) glorifient justement ces ponts qui réunissent les peuples et relient les nations, il ne nous paraît pas complètement absurde de vous présenter ce roman, fameux chef d'oeuvre de la littérature (serbo-croate) contemporaine, qui raconte l'histoire méconnue et tourmentée des pays yougoslaves... Lire l'article complet

Le boom du tourisme littéraire

Le boom du tourisme littéraire

En tunique noire, collier de Bakélite rouge et lunettes vert pomme, Toni Sepeda cultive des allures de Peggy Guggenheim. La septuagénaire, à qui l'on donnerait vingt ans de moins, enseigne toujours à plein temps l'histoire de l'art à l'université américaine de Venise... Lire l'article complet

Amado - Detrez, la fraternisation baroque ?

Amado - Detrez, la fraternisation baroque ?

Translator of one of the longest novels written by Jorge Amado, before the emergence of his own literary work and after his expulsion from Brazil by the military dictatorship, Conrad Detrez (1937-1985) never explicitly recognized the influence, although remodelled, of the flagship writer of Salvador de Bahia... Lire l'article complet

Rentrée littéraire : pourquoi la fiction se nourrit autant de figures historiques

Rentrée littéraire : pourquoi la fiction se nourrit autant de figures historiques

Publication: LITTÉRATURE - Qu'ont en commun Le roi disait que j'étais diable de Clara Dupont-Monod et Tristesse de la terre d'Éric Vuillard? Outre de faire partie de la première liste de romans sélectionnés pour le Goncourt, ils ont tous deux la particularité de mettre en scène des figures historiques, Aliénor d'Aquitaine pour le premier, Buffalo Bill pour le second... Lire l'article complet